Notre-Dame de Paris de Victor Hugo

Esmeralda Notre dame de Paris Victor Hugo

L’avis de la Plume Baroque :

Notre-Dame de Paris s’ouvre sur l’an de grâce 1482, Victor Hugo y décrit la beauté d’une mystérieuse danseuse égyptienne : la Esmeralda.
La jeune femme est fascinante, ses danses sont envoûtantes, elle suscite le désir des hommes et la jalousie des femmes.
Amoureuse de l’officier Phoebus, elle accepte de se donner à lui, elle qui avait décidé de conserver sa vertu jusqu’au jour où elle retrouverait enfin ses parents à qui elle avait été ravie, mais les plaisirs charnels sont interrompus par l’archidiacre Claude Frollo, secrètement amoureux de la jeune femme et qui assène à l’officier un coup de couteau. Dès lors, Esmeralda est accusée de la tentative de meurtre de Phoebus et après un procès plus qu’arbitraire, sera pendue sur le parvis de Notre-Dame. C’est à ce moment qu’interviendra Quasimodo pour sauver la jeune fille et lui proposer un asile dans la cathédrale. Lire la suite

Publicités

Trois grands fauves d’Hugo Boris

images

Premières impressions :

J’ai pris en main ce livre pour sa couverture et son titre : « Trois grands fauves ». Illustre adepte des félins, le résumé fait pourtant allusion à Danton, Victor Hugo et Winston Churchill, les trois grands fauves du roman en question. Je me suis toutefois demandé comment il était possible de faire allusion à ces trois personnages historiques et hétéroclites dans un court roman de moins de deux cents pages. Lire la suite