Légende de David Gemmell

dross delnoch - druss la légende - Légende - David gemmel

L’avis de la Plume Baroque :

Depuis quelques temps, je suis à la recherche de nouvelles œuvres d’heroic-fantasy dans le but d’améliorer ma connaissance de cet univers romanesque. Passionné par Tolkien, je n’avais jusqu’à alors jamais retrouvé de récit aussi abouti, mature et n’étant pas uniquement destiné à des enfants ou à de jeunes adultes, c’est désormais chose faite avec David Gemmell.

Légende est le premier roman écrit par cet auteur britannique. Il fait partie du cycle Drenaï qui comprend 11 livres et qui ont la particularité de pouvoir être lu sans ordre prédéfini, l’histoire n’étant pas continue. Seul son univers est le fil commun à ces livres, il est donc possible de choisir l’ordre de parution ou le véritable ordre chronologique même si cela, selon les lecteurs, ne possède pas de réelle influence sur le plaisir de lecture.

J’ai pour ma part choisi « Légende » un peu par hasard, sans réellement savoir ce sur quoi j’allais tomber. Je fus agréablement surpris par cette histoire qui met en exergue une bataille : la lutte pour défendre la forteresse de Dross Delnoch, seul rempart capable d’arrêter les troupes du Nord du général Ulric, souhaitant envahir le Sud et prendre possession de toutes les terres Drenaï.

La première partie du récit permet d’introduire l’histoire, ses protagonistes, l’intrigue politique et les enjeux de cette fameuse bataille qui nous tient en haleine tout le long du roman. Nous faisons la connaissance de Druss, dit la légende, aussi appelé Marche-mort par les Nadirs, hommes du Nord menés par Ulric. Druss est un guerrier né, un homme imposant maniant sa hache, Sagna, mieux que personne sur les batailles, depuis des dizaines d’années. Véritable légende connue et respectée de tous, Druss choisit une cause perdue comme dernier lieu de ses exploits.

Agé de soixante ans, tout le monde le pensait fini, seulement les restes d’une légende passée, il va pourtant, par le biais de son aura et de sa capacité à retourner les situations, entraîner et motiver les 20 000 soldats de Dross Delnoch afin de tenir le plus longtemps possible face aux centaines de milliers d’hommes de l’armée d’Ulric. Une cause perdue, une mort assurée, Druss et ses coéquipiers sont conscients de tout cela mais l’honneur est plus fort que tout.

J’ai été agréablement surpris par la capacité de David Gemmell à instaurer des personnages forts, tous aussi charismatiques les uns que les autres. Druss la légende en est le plus fidèle représentant mais ce n’est pas le seul. Au fil de l’histoire, je me suis attaché à des personnages ainsi qu’à cette cause qui semblait perdue. J’ai été séduit par l’univers subtilement amené par l’auteur, retrouvant dans Légende tout ce que je recherchais dans une oeuvre d’Heroic-Fantasy : de l’imaginaire, une quête, des héros, des intrigues de pouvoir, de la magie et surtout, des personnages charismatiques.

Je suis impatient de découvrir la suite du cycle de Drenaï et je conseille Légende à tous les amateurs de fantasy, à tous les fans de J.R.R. Tolkien, de R. E. Howard ou de G. R. R. Martin. Pour les autres, Légende peut s’avérer être une belle découverte et le bon moyen d’appréhender l’heroic-fantasy, l’une des seules littératures nous permettant l’évasion et l’immersion dans des univers imaginaires. En ces périodes troubles pour notre société, autant vous dire que ce livre aura été une belle bouffée d’air frais pour mon esprit.

Légende de David de gemmel - éditions Milady Bragelonne

Résumé de l’éditeur (Bragelonne – Milady) :

Druss est une légende.
Ses exploits sont connus de tous. Mais au lieu de la richesse et de la célébrité, il a choisi de vivre retiré loin des hommes, au sommet d’une montagne, avec pour seuls compagnons quelques léopards des neiges. Là, le vieux guerrier attend son ennemi de toujours, la mort.
Dros Delnoch est une forteresse.
C’est le seul endroit par lequel une armée peut traverser les montagnes. Protégée par six remparts, elle était la place forte de l’Empire drenaï. C’est maintenant leur dernier bastion, car tous les autres sont tombés devant l’envahisseur Nadir.
Son seul espoir : le vieux guerrier.

Si vous souhaitez découvrir une autre chronique « Heroic-Fantasy » : Le Silmarillion de J.R.R. Tolkien 

Publicités

7 réflexions sur “Légende de David Gemmell

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s