Le Silmarillion de J.R.R. Tolkien

le silmarillion

L’avis de la Plume Baroque :

Tolkien est un mythe. J’ai souhaité vous faire découvrir ma passion pour cet auteur à travers son oeuvre la plus puissante, celle qui aura été le fruit de toute une vie : Le Silmarillion.

Il aura fallu près de soixante ans à l’écrivain britannique pour achever cette oeuvre, celle qui aura finalement inspirée Le Hobbit, puis Le Seigneur des Anneaux.

Il aurait été plus simple de vous présenter les œuvres plus populaires de Tolkien pour aborder l’étendue de son oeuvre mais nul autre livre ne peut démontrer réellement l’ampleur du travail accompli par l’auteur que Le Silmarillion.

Ce livre est l’ancien testament de la Terre du Milieu, la bible de Tolkien. La genèse des aventures d’Aragorn et de Frodon, le commencement de tout. L’auteur nous conte la naissance d’Eä, univers désiré par le dieu tout puissant Ilùvatar, et de son monde, ses dieux avec les Valar, les prémices du mal avec Melkor puis Morgoth et les Silmarils, joyaux de Lumière dérobés par les puissances maléfiques, intrigue principale de ce récit.

Le Silmarillion est une mythologie et comme dans toute mythologie, il est nécessaire d’avoir des dieux, des bons comme des mauvais, des guerres, des héros valeureux et des aventures homériques. Traité de façon chronologique, nous suivons l’avancée d’un univers et d’un monde, ses hauts et ses bas à travers des personnages forts comme Tùrin Turambar qui m’aura le plus marqué.

Il est très complexe de vouloir présenter cette oeuvre tant le contenu est riche. Je le conseille vivement à tous les fans de Tolkien qui ont apprécié Le Hobbit et Le seigneur des Anneaux. Lire le Silmarillion est une bonne manière d’en apprendre davantage sur l’univers de l’auteur et surtout de contempler l’ampleur de sa création.

S’il s’avère parfait pour les initiés, je ne le conseille toutefois pas comme première lecture pour découvrir Tolkien. Il est préférable de débuter par Le Hobbit ou le Seigneur des Anneaux, plus accessibles, au rythme plus rapide, ce qui n’enlève rien à leurs qualités. Pour moi, le Silmarillion est davantage présent pour conclure la découverte de Tolkien. Terminer par le commencement n’est pas commun, mais nécessaire pour profiter de cet auteur qui pour moi fait référence dans l’Heroic-Fantasy mais également dans l’écriture.

Tolkien est selon moi un écrivain complet, transcendant. Il envoûte ses lecteurs à l’intérieur de son monde, lui présente des personnages forts, crée des langages, des civilisations, des cultures. Les œuvres de Tolkien ne méritent pas d’être survolées, on y pénètre pour ne plus en ressortir, pour ne plus jamais vouloir en ressortir tant cet écrivain arrive à nous immerger dans la féerie des elfes, nains, hobbits et autres rôdeurs du nord.

Le silmarillion de J.R.R. Tolkien - Pocket

Résumé de l’éditeur (éditions Pocket) :

Les premiers jours du monde étaient à peine passés quand Fëanor, le plus doué des Elfes, créa les trois Silmarils. Ces bijoux renfermaient la Lumière des Deux Arbres de Valinor. Morgoth, le premier prince de la nuit, était encore sur la Terre du Milieu, et il fut fâché d’apprendre que la lumière allait se perpétuer. Alors il enleva les Silmarils, les fit sertir dans son diadème et garder dans la forteresse d’Angband. Les Elfes prirent les armes pour reprendre ce joyaux et ce fut la première de toutes les guerres. Longtemps, longtemps après, lors de la guerre de l’Anneau, Elrond et Galadriel en parlaient encore.

Publicités

17 réflexions sur “Le Silmarillion de J.R.R. Tolkien

      1. je crois que c’était sur le fantastique dans les romans de Tolkien…mais je n’en suis pas sure et comme c’est en anglais c’est pas mon fort. Je lui demanderais confirmation à l’occasion. Ma fille va avoir 14 ans et il lui a lu en français et…en anglais 🙂

        Aimé par 1 personne

  1. Je l’ai lu il y a quelques années et je me souviens en avoir bavé! Il n’est pas très accessible et demande un gros effort de concentration pour ne pas se laisser décourager par la montagne d’informations que l’on y trouve. Mais c’est une lecture indispensable pour tout bon fan de Tolkien 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Tolkien m’a l’air une lecture assez complexe mais passionnante ! J’ai le seigneur des Anneaux dans ma PAl depuis très longtemps mais la façon dont tu en parles me donne envie de l’en sortir très prochainement même si Tolkien et sa réputation m’effraye un peu.

    Aimé par 1 personne

    1. Il ne faut pas hésiter ! S’il est vrai que le Silmarillion est un peu complexe, Le Hobbit et Le Seigneur des anneaux sont parfaitement accessibles dans le sens où Tolkien nous amène facilement dans son monde. L’écriture est fluide et l’histoire bien amenée. Facile d’y rentrer, difficile d’en sortir 🙂

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s