101 conseils pour ne pas atterrir aux urgences du docteur Gérald Kierzek

myop_alce_s2121_79356

L’avis de la Petite Plume :

« Ce livre peut vous sauver la vie », la lecture commence par une bien belle promesse. Michel Cymes, auteur de la préface, ironise sur certaines thématiques évoquées comme à son habitude et termine par « Ce livre est une aide pour tous. Un urgentiste chez soi…quel luxe ! ». La messe est dite, cet ouvrage se doit désormais d’honorer ses promesses.

Les 101 conseils du docteur Kierzek sont répartis en 5 catégories :

  • A la maison ;
  • Confessions intimes ;
  • Sports, loisirs et autres réjouissances ;
  • En route ;
  • Mieux vaut prévenir que guérir.

Ce livre débute par un petit rappel des faits sur l’importance des ACVC ou accident de la vie courante, plus de 20 000 décès par an, sans compter les centaines de milliers de blessés. C’est à partir de ce constat que cet ouvrage se légitimise : mieux vaut prévenir que guérir !

Chaque conseil suit la même logique : une courte présentation des accidents et risques de la vie courante suivie par les conseils prodigués par le chevronné et expérimenté docteur Gérald Kierzek. Ce guide est rempli d’anecdotes parfois très drôles même si cela l’est toujours moins pour la victime en question.

Des dangers que l’on peut juger communs mais à la vue du nombre de cas chaque année, il n’est peut-être pas si insensé de réaliser une bonne piqûre de rappel. C’est à la lecture de ce livre que l’on se rend compte de la complexité du travail d’urgentiste et du nombre incalculable de cas hors du commun auxquels ils doivent faire face chaque jour.

Chacun pourra trouver dans ce livre des situations communes, des habitudes que l’on a ou des cas de figure que l’on pourrait rencontrer. Les 101 conseils se révèlent évidemment tous nécessaires mais quelques-uns pourront être primordiaux en fonction de vos habitudes de vie. J’ai pour ma part appris quelques petits gestes utiles comme éviter d’aller courir le ventre vide ou plein, de refréner un éternuement ou de ne pas pencher la tête vers l’arrière quand on saigne du nez.

Voici quelques exemples des conseils présents dans ce livre, piochés au hasard : « la fermeture du robinet : un piège » , « souffler dans le vagin n’est pas toujours jouer » , « cheveux colorés ou décolorés mais pas brûlés ! » , « Ne croquez que la vie à pleines dents » , « conducteurs, videz votre vessie avant de prendre la route ».

Je conseille à toute personne ce livre pour la simple et bonne raison qu’il peut réellement s’avérer utile, éviter des blessures voire même sauver des vies. De plus, chacun y trouvera son compte grâce aux différentes thématiques abordées. Évidemment, tout bon hypocondriaque qui se respecte se doit de disposer des 101 conseils pour ne pas atterir aux urgences sur sa table de chevet !

101-conseils-pour-ne-pas-atterrir-aux-urgences-9782757846445_0

Résumé de l’éditeur (éditions Points) :

En matière d’accident, les plus stupides ne sont pas les moins dangereux. S’appuyant sur son expérience d’urgentiste à l’Hôtel-Dieu à Paris, Gérald Kierzek a rassemblé dans cet ouvrage une somme de recommandations, de gestes simples et efficaces, de réflexes à acquérir pour vous préserver, vous, vos enfants et vos proches. Pour éviter le « si j’avais su ». Voici un guide qui peut vous sauver la vie.

Publicités

Une réflexion sur “101 conseils pour ne pas atterrir aux urgences du docteur Gérald Kierzek

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s