Pietra viva de Léonor de Récondo

six06c6

L’avis de la Petite Plume :

Et si on parlait de Michel-Ange ? Le ton est donné. Nul ne vient à mon esprit un artiste qui pourrait égaler son talent si ce n’est l’omniscience de Léonard de Vinci. Fou amoureux de la Renaissance, la couverture présentant un morceau de la fresque de la chapelle Sixtine m’a tout de suite attiré.

Pietra viva est donc un roman basé sur la vie de Michel-Ange. Le livre débute par la dissection d’un ami de l’artiste réalisée par ses propres soins. Il était ainsi courant à l’époque de voir des artistes s’intéresser à la biologie et à l’anatomie et cela à des fins personnelles ou scientifiques même si cet acte restait interdit par l’église.

Le décès de frère André a fortement troublé Michel-ange et à la suite de cette dissection, le sculpteur va « fuir » sans prévenir son entourage. Fuir afin de se rendre à Carrare, ville mythique où les montagnes se déshabillent et montrent à ceux qui le méritent son corps de marbre blanc immaculé.

C’est à Carrare que Michel-Ange doit sélectionner les blocs de marbre lui permettant d’honorer un contrat établi avec le pape Jules II qui n’est, ni plus ni moins, que le décor de son futur tombeau. L’auteure nous plonge dans l’univers des sculpteurs avec habileté en nous présentant le fastidieux travail de sélection des marbres ainsi que le dangereux métier de carriériste n’enlevant rien à l’amour qu’il est possible de porter à une matière.

Léonor de Récondo parvient à nous faire ressentir la passion artistique qui habite Michel-Ange à longueur de journée au point de nous donner envie de se mettre à la sculpture une fois le livre refermé. Le protagoniste s’émerveille de la nature qui l’entoure, de la beauté de la vie mais également de la beauté des chairs.

Car si le décès de frère André l’a autant perturbé, c’est parce qu’il était fasciné par cet homme. Amoureux ? Nous ne le savons pas vraiment. Toutefois, l’artiste est hanté par ce mort, torturé par ses pensées et ce souvenir qui ne semble pas vouloir le quitter.

J’ai particulièrement aimé dans ce livre l’évolution du personnage au fil des rencontres qu’il réalise à Carrare. Froid, solitaire et misanthrope, il devient plus sociable, davantage sensible aux sorts des autres.

L’auteure nous fait rencontrer des personnages forts et j’ai pour ma part réellement apprécié le personnage de Cavallino, un homme qui se prend pour un cheval et qui perçoit les humains comme des animaux. Un protagoniste touchant qui exerce une influence directe sur l’évolution positive de Michel-Ange.

Pour terminer, je dirais que ce livre fut une belle découverte, le style d’écriture de Léonor de Récondo est admirable ainsi que son histoire centrée sur Michel-Ange, l’artiste mais également l’homme. L’aspect psychologique et sociologique de ce dernier s’est révélé très intéressant et l’univers des sculpteurs dans une ville dédiée au marbre à l’époque de la Renaissance est envoûtant, donnant l’envie d’y être et de partager les repas et promenades de l’artiste. Je conseille vivement ce livre qui se lit assez rapidement mais qui n’en n’est pas moins très agréable à lire et à découvrir.

pietra-viva-en-poche

Résumé de l’éditeur (éditions Points) :

Michelangelo s’est réfugié dans les carrières de Carrare. Loin de Rome et du corps mort d’Andrea, jeune moine dont la beauté le fascinait. En ce printemps 1505, le célèbre artiste doit choisir les marbres du futur tombeau du pape. Arrogant et tourmenté, il s’étourdit de travail. Au fil des jours et des rencontres, le sculpteur comprend que toutes les réponses ne se trouvent pas au cœur de la pierre…

Publicités

5 réflexions sur “Pietra viva de Léonor de Récondo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s