Les Russkoffs de Cavanna

doc_cavanna

L’avis de la Petite Plume :

Quelques années après avoir découvert Les Ritals et le style atypique de Cavanna, j’ai pris un plaisir incommensurable à lire Les Russkoffs.

Récit autobiographique poignant qui nous plonge dans un passé sombre et chargé d’histoires. Cavanna nous fait notamment revivre le nazisme, l’occupation, les travaux forcés ou la victoire des alliés avec un point de vue authentique et un style d’écriture vivant nous rapprochant encore plus de l’action.

Car en effet, de l’action, il en est question dans ce livre. L’auteur est sans cesse en mouvement pour fuir les allemands, pour fuir les russes ou pour retrouver sa chère et tendre. La lecture est fluide et rebondit au grès des nombreux événements que subit l’auteur.

J’ai été bluffé par l’authenticité de ce récit qui m’a permis de découvrir des faits historiques d’une période pourtant déjà bien connue. L’exode de 1940, le S.T.O (service de travail obligatoire) dans les entreprises militaires allemandes, la fuite vers l’ouest pour échapper à l’armée rouge…C’est un témoignage d’une qualité rare d’un jeune homme qui nous raconte ses joies et son amour, ses peines et ses indignations à l’encontre d’une Humanité qui n’a plus rien d’humaine dans un style d’écriture propre à l’auteur qui accroît la portée et la véracité du récit.

Car le génie de Cavanna réside également dans sa plume. Les insultes et les mots crus côtoient la prose soutenue dans un mélange fait pour nous sentir au plus proche du personnage et de son histoire. Cela fonctionne à merveille avec des passages et des expressions mémorables.

Il dépeint dans ce livre des scènes parfois érotiques, romantiques mais souvent violentes. La guerre, ce n’est pas drôle et même s’il a ressenti un certain bonheur dans le travail forcé aux côtés de sa bien-aimée, il a constaté les ravages de la guerre dans des situations parfois dures à lire comme celle du viol collectif de l’armée rouge à la suite de la conquête des territoires allemands. On a une sensation de faim en suivant son parcours de travailleur obligatoire affamé qui n’hésite pas à frapper un soldat allemand pour une soupe froide avariée.

Je conseille ce livre à tout fan d’Histoire et d’histoires authentiques. Un moment inoubliable de lecture à compléter si possible avec Les Ritals en premier lieu pour découvrir la jeunesse de Cavanna qui mérite également le coup d’oeil.

Présentation de l’éditeur (édition Le livre de poche) :

«  Le petit Rital de la rue Sainte-Anne a grandi. Septembre 1939 : il vient d’avoir seize ans. Une année mémorable. Les six qui suivent sont pas mal non plus. Pour lui et pour beaucoup d’autres.
Prix Interallié. »

9782253026778-T

Publicités

12 réflexions sur “Les Russkoffs de Cavanna

  1. Le récit de Cavanna est essentiel notamment sur la question des « travailleurs STO » à qui les associations d’anciens combattants ont refusé longtemps le statut de « déportés ». C’est, je crois, un des premiers témoignages importants sur cette question.

    J'aime

  2. Très utile aussi, historiquement, la description des files de véhicules militaires allemands abandonnés par les SS fuyant l’armée rouge pour se jeter dans les bras de l’armée américaine. A méditer chaque fois que quelqu’un pale de « se battre jusqu’au dernier »..

    Aimé par 1 personne

  3. Je suis en grande fan des récits autobiographiques de Cavanna et c’est celui là qui m’a le plus bouleversée. Il arrive à nous faire rire, pleurer et c’est plus instructif qu’un simple livre d’histoire, le tout écrit dans son style bien à lui. Cavanna était un homme exceptionnel, avec une histoire exceptionnelle et je suis toujours super contente de voir que ses livres plaisent. Merci pour cette chronique !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s